★ 1 ping |

Le phare des îles Lavezzi, étape incontournable de votre croisière en Corse

Renseignements croisière week-end

La rouge silhouette du phare des Lavezzi se dresse comme un berger gardant le troupeau alangui des rochers. 

smartcapture

Le détroit des Bouches de Bonifacio, entre la Corse et la Sardaigne, est le paradis de la voile. Grâce aux nombreux îlots qui le parsèment, on peut y trouver une multitude d’abris plus enchanteurs les uns que les autres.

Mais cette flopée d’îlots et d’écueils, promesse de faune et de flore riches et variées, peut aussi devenir un danger pour la navigation. C’est ainsi que l’élan de La Sémillante  se brisa sur les rochers des Lavezzi, un triste matin de 1855.

Cependant, c’est vraisemblablement ce tragique événement qui lança la construction du phare des îles Lavezzi, en 1874. Et aujourd’hui, il assure la sécurité des voiliers et de leur équipage.

Érigé à l’extrême sud de l’archipel des Lavezzi, sur le Capu di u Beccu, il mesure 12 mètres de haut. Son éclat s’élève à 27 mètres au-dessus des plus hautes mers et a une portée de 15 milles. Il est en outre alimenté par des panneaux solaires.

Ne cherchez pas le gardien de phare, il a déserté la petite maison carrée depuis 1986 quand le phare a été automatisé. À présent, c’est le personnel de la Réserve Naturelle des Bouches de Bonifacio qui entretient le jardin.

Elle en a d’ailleurs fait un jardin botanique un peu particulier puisqu’il rassemble les 240 espèces de la végétation des îles Lavezzi. Certaines de ces espèces au demeurant sont endémiques et protégées.

Aujourd’hui, il accueille une des bases du Parc Marin des Bouches de Bonifacio.

Les skippers savent aussi reconnaître son feu fixe à trois secteurs : vert, blanc et rouge, à deux occultations toutes les 6 secondes.

Guettez-le lors de votre prochaine croisière en voilier dans les Bouches de Bonifacio !


Alain24 avril 2019

Super article Sylvie merci c'est vraiment une étape incontournable

Commentaire

Your comment will be revised by the site if needed.