Renseignements croisière week-end

Un espace naturel protégé par deux pays pour un développement durable sans frontières

Le skipper du voilier Océan est fier de naviguer dans le premier espace naturel protégé et géré par deux pays.

spiaga rosa

En effet, le GECT-PMIBB (1) est le premier groupement européen de coopération territoriale maritime.

Ce projet de création d’un Parc Marin International s’ inscrit dans la logique des orientations fixées par la Conférence internationale de Rio de Janeiro. C’est à dire la notion de développement durable et la création de grands espaces naturels protégés.

Vue de Spargi depuis l’île de la Maddalena

Officialisée le 7 décembre 2012 sous la forme innovante d’un Groupement Européen de Coopération Territoriale,  la création du Parc Marin International des Bouches de Bonifacio est l’aboutissement de quinze années de collaboration transfrontalière entre l’Office de l’Environnement de la Corse et le Parc National de l’Archipel de La Maddalena.

Cette création permet ainsi une collaboration encore plus étroite entre deux pays transfrontaliers. En l’occurrence, la France et l’Italie. Deux pays mais une seule entité juridique autonome.

Désormais, il devient possible d’envisager des actions à plus grande échelle sur des questions environnementales. Actions qui s’affranchissent des frontières des États afin de maintenir un équilibre, dans l’intérêt des populations et de la nature.

(1) Groupement Européen de Coopération Territoriale – Parc Marin International des Bouches de Bonifacio.


Alain17 avril 2019

Merci Sylvie C'est vrai que nous sommes fier de naviguer dans cette beauté.

Commentaire

Your comment will be revised by the site if needed.